Archives du mot-clé joseon

Céramiques coréennes : Où trouver la beauté de l’art coréen ?

Une des formes qui met en valeur la réelle beauté de l’art et de la culture coréens est indéniablement la céramique. Son origine est chinoise. Cependant tout au long de l’histoire, nous avons pu développer et parfaire de manière indépendante nos propres techniques de fabrication. Grâce à leur qualité et leur beauté remarquable, nos céramiques sont historiquement connues pour avoir été exportées dans divers pays asiatiques notamment en Chine et au Japon.

Ce céladon avec la technique Sang Gam a été développé en Corée.

Ce céladon réalisé avec la technique Sang Gam a été développé par les céramistes coréens de l’époque Goyeo. (Source : Leeum, musée d’art Samsung à Séoul)

En général, on distingue 4 sortes de céramiques en Corée : Cheongja (Céladon), Baekja (Porcelaine blanche), Buncheongsagi (forme transitoire de CheongJa à BaekJa), et Cheonghwa. Dans cet article, on parlera de Cheongja mais surtout de Baekja, qui représente une définition parfaite de la beauté coréenne. Lire la suite

La peinture de Shin Saimdang, recherche de la vérité dans la nature

Shin.Saimdang-Chochungdo-03

« Pastèque et campagnols » Shin Saimdang

Aujourd’hui je vous propose à découvrir SHIN Saimdang (1504 – 1551; prononciation [Shin-Sa-Im-Dang]) ainsi que ses œuvres d’art.

Peintre, poétesse, calligraphe du 16ème siècle (l’époque de Joseon), Shin Saimdang est un personnage important à connaître pour ceux qui découvrent la culture et l’art de la Corée.

Son importance se remarque assez facilement : elle   apparaît sur le billet de 50 000 Won (~ 50 dollars; le won est la monnaie coréenne; voir l’image ci-dessous). Pourtant ce qui est encore plus particulier est que son fils Yi-I apparaît également sur un autre billet coréen, celui de 5 000 Won (~5 dollars; voir l’image ci-dessous). Lire la suite

In-Gok-Yu-Geo-Do par Jung Sun

In Gok Yu Geo Do par Jung Sun

In-Gok-Yu-Geo-Do par Jung Sun (1676 – 1759) au musée d’art Gansong à Séoul, Corée du sud

Étonnamment l’arrière plan de cette œuvre se déroule en plein milieu de Séoul, au 18ème siècle.

Pourtant, aujourd’hui notre capitale, qui concentre 20% de la population du pays, n’a pas du tout la même apparence. On trouve partout des grattes ciel et des bâtiments modernes.

Enfin cette évolution était obligatoire : depuis les années 60, beaucoup de coréens ont commencé à venir travailler à Séoul, et le gouvernement a dû trouver une solution efficace pour loger tout le monde, moderniser la ville et améliorer les conditions d’habitat.

Cette œuvre, nommée « In-Gok-Yu-Geo-Do », a été peinte par Jung Sun (1676-1759), un artiste très célèbre même de son vivant, qui avait les faveurs du Roi. Lire la suite