9ème édition du Festival du Film Coréen à Paris

L’heure est venue, le Festival du Film Coréen à Paris (FFCP) ouvre ses portes demain, le 28 octobre 2014. Cette année aussi, la fête dure pendant 1 semaine jusqu’au 4 novembre 2014, et tout se passe au Publicis Cinéma qui se situe sur l’avenue des Champs Elysées, l’avenue la plus en vogue de Paris.

Festival du Film Coréen à Paris 2014

Festival du Film Coréen à Paris 2014

Certains d’entre vous le savent déjà, j’y participe en tant que responsable des partenariats. Je peux vous dire qu’on a travaillé dur et avec passion pour que ce festival soit plus enrichissant et complet que jamais. Lire la suite

Hwan Ki KIM et les jarres de Lune dans ses toiles

Dal Hang-A-Ri (Jarre de Lune)

Dal Hang-A-Ri (Jarre de Lune) ; « La jarre de Lune coréenne, hommage superlatif à la vertu de la modestie – Alain de Botton (dans son livre : Art as Therapy) »

Avez-vous bien apprécié la jarre de lune coréenne ? (voir l’article précédent sur les céramiques coréennes). Alors vous voilà prêts à découvrir l’artiste Hwan Ki KIM (ou bien Whan Ki KIM, 1913 – 1974), aussi appelé le Picasso de la Corée. Il est considéré comme le pionner de l’art moderne coréen.

jarres (1955) Hwan Ki, KIM

Jarres (1955 ©Fondation Hwan Ki) Hwan Ki KIM

La jarre de lune représente la beauté spéciale qu’on arrive à atteindre dans un état de désintéressement total, et à faire le vide dans son cœur. Sa couleur blanche est le symbole de la pureté, et sa forme ronde non parfaite exprime l’intimité et la naïveté; mais elle nous délivre également une leçon de vie importante : l’art de vivre et de s’aimer soi même tel que l’on est.

Hwan Ki KIM est né en 1913 dans un village d’une petite d’île, dans le sud de la péninsule. Il grandit en regardant la mer bleue et le ciel de nuit sans fin et profond. Influencé par cette enfance, il se sentait libre, heureux et en paix en regardant le ciel bleu.

Dans ses œuvres, on trouve non seulement différents éléments de la nature tels que la rivière, les montagnes, le ciel, les oiseaux, et les nuages, mais aussi des éléments qui rappellent les objets d’art de la Corée, notamment la jarre de lune.

Composition des images : www.solip.fr

Composition des images : www.solip.fr

Lire la suite

Céramiques coréennes : Où trouver la beauté de l’art coréen ?

Une des formes qui met en valeur la réelle beauté de l’art et de la culture coréens est indéniablement la céramique. Son origine est chinoise. Cependant tout au long de l’histoire, nous avons pu développer et parfaire de manière indépendante nos propres techniques de fabrication. Grâce à leur qualité et leur beauté remarquable, nos céramiques sont historiquement connues pour avoir été exportées dans divers pays asiatiques notamment en Chine et au Japon.

Ce céladon avec la technique Sang Gam a été développé en Corée.

Ce céladon réalisé avec la technique Sang Gam a été développé par les céramistes coréens de l’époque Goyeo. (Source : Leeum, musée d’art Samsung à Séoul)

En général, on distingue 4 sortes de céramiques en Corée : Cheongja (Céladon), Baekja (Porcelaine blanche), Buncheongsagi (forme transitoire de CheongJa à BaekJa), et Cheonghwa. Dans cet article, on parlera de Cheongja mais surtout de Baekja, qui représente une définition parfaite de la beauté coréenne. Lire la suite

Back to 2003, ma journée de lycéenne en Corée [2/2]

NettoyageAprès le nettoyage de notre classe et de la zone de l’école dédiée à chaque classe, notre journée est loin d’être finie.

Vers 17h, on reprend notre cours « after school »; il y aura aussi 1 cours supplémentaire avant la pause dîner. C’est un cours de rattrapage pour compléter ce qu’on n’a pas pu étudier en profondeur. Là, on se concentre sur des matières dites « importantes» tel que les maths, le coréen, l’anglais, la science… qui seront directement utiles pour le concours d’entrée à l’université. On est en deuxième année mais il faut qu’on s’en occupe dès maintenant.

 school in the library 12 Lire la suite

Bernard Werber en visite en Corée

Bernard Werber en Corée du SudLa France est un pays bien apprécié par les Coréens. C’est non seulement grâce à la beauté du pays, ses monuments magnifiques, mais aussi grâce à votre belle culture et vos livres. Vous pouvez être bien fiers !

Côté personnage, les français occupent donc une place importante dans le domaine littéraire et philosophique. Dans mon cas, j’ai découvert pour la première fois la France grâce à André Gide, Alphonse Daudet, Alexandre Dumas, et Victor Hugo.
D’après le président de l’Institut Français en Corée, chaque année, près de 800 livres français sont traduits en Corée, et la Corée est le troisième pays qui traduit le plus des livres français dans le monde entier. Lire la suite

Back to 2003, ma journée de lycéenne en Corée

Acte I :
6h30 : je me lève et je me prépare pour aller à l’école. Je me dépêche car il faut y arriver avant 8h, sinon les retardataires seront attrapés par le professeur de surveillance devant l’entrée à l’école.

Les étudiants en retard sont punis par divers moyens (bien sur cela dépend de l’école) : courir plusieurs fois autour de la cour de l’école, nettoyer le jardin, ou perdre un point, etc. (comme le permis, quand on perd beaucoup de points, on finit en entretien avec le professeur responsable, à coté duquel un tigre parait gentil…). Ce que je déteste, c’est que le prof critiquera mon retard devant tous les élèves. Ce n’est pas agréable, alors je me dépêche.

Le professeur de surveillance ne s’occupe pas que des retardataires, mais aussi de l’habillement et de la conduite générale des étudiants. En fait, si tout le monde porte un uniforme, c’est pour que, malgré toutes les situations familiales différentes, on ne se sente pas différent ou frustré par rapport à ceux qui ont visiblement plus de moyens. C’est l’âge où on commence à ouvrir nos yeux et nos oreilles vers l’extérieur, à réfléchir beaucoup et à devenir sensible. A l’école, on est tous égaux (en tout cas c’est ce que j’ai compris).

school morning Lire la suite

[Chine] Zeng Fanzhi, star de l’art contemporain asiatique

Quittons aujourd’hui un instant la Corée et dirigeons-nous vers la Chine. Je vous propose de découvrir ensemble Zeng Fanzhi (1964~), célèbre peintre chinois de notre temps. Le mois dernier, Il est apparu dans beaucoup de journaux grâce à son œuvre « Last Supper » (2001) qui a été vendue pour 23,13 millions de dollars à Hongkong. Je crois bien que c’est l’œuvre d’art contemporain la plus chère d’Asie.

En ce moment on entend partout parler des prix hallucinants des oeuvres d’art. C’est un vrai phénomène, qui se remarque facilement. Il y a quelques jours, la toile de Francis Bacon (1902-1992) qui observe et peint son ami Freud a été vendue pour 142 millions de dollars à New York. Ce genre de record n’arrête pas d’être battu.

Francis Bacon - Lucian Freud

Trois études de Lucian Freud – 1969 – Francis Bacon

Face à cela, les réactions sont diverses : certains sont indignés de cette folie, certains se désolent car il deviendra de plus en plus difficile de trouver ce type d’œuvres jugées de « grande valeur » dans des musées (puisque la location devient aussi très chère), mais certains restent logiques et disent que de toute façon, ce phénomène social s’applique aujourd’hui partout ; la flambée extrême des prix se remarque dans beaucoup d’autres domaines, c’est dû à l’évolution du système économique d’aujourd’hui qu’on ne pourra même pas oser appeler « capitalisme ».

Bref, j’arrête de parler des sujets polémiques; surtout sur l’économie, je pourrai écrire pendant des heures… Je ferme ma parenthèse, et concentrons nous maintenant sur notre artiste chinois. En ce moment le musée d’art moderne de la ville de Paris organise une exposition rétrospective de Zeng Fanzhi (jusqu’au 16 février 2014). On pourra ainsi découvrir pleinement le monde artistique de ce peintre au 4ème rang mondial des artistes contemporains (nés après 1945). Lire la suite

La peinture de Shin Saimdang, recherche de la vérité dans la nature

Shin.Saimdang-Chochungdo-03

« Pastèque et campagnols » Shin Saimdang

Aujourd’hui je vous propose à découvrir SHIN Saimdang (1504 – 1551; prononciation [Shin-Sa-Im-Dang]) ainsi que ses œuvres d’art.

Peintre, poétesse, calligraphe du 16ème siècle (l’époque de Joseon), Shin Saimdang est un personnage important à connaître pour ceux qui découvrent la culture et l’art de la Corée.

Son importance se remarque assez facilement : elle   apparaît sur le billet de 50 000 Won (~ 50 dollars; le won est la monnaie coréenne; voir l’image ci-dessous). Pourtant ce qui est encore plus particulier est que son fils Yi-I apparaît également sur un autre billet coréen, celui de 5 000 Won (~5 dollars; voir l’image ci-dessous). Lire la suite

Introduction à la médecine traditionnelle coréenne

Situé à deux pas de la tour Eiffel, le centre culturel coréen est un lieu intéressant à visiter pour ceux qui souhaitent découvrir la Corée à distance. Le centre organise tout au long de l’année différents événements ou conférences. Vous pouvez consulter toutes ses activités en cours et à venir sur son site web officiel.

IMGP0001

Photo : Solip OH, Centre culturel coréen à Paris

En septembre il y a eu une exposition sur la médecine orientale (la médecine traditionnelle coréenne). Je suis allée y jeter un coup d’œil. En fait c’était aussi pour me former ; mon mari qui voyage souvent avec moi en Corée ne connait pas bien cette médecine mystérieuse, alors je voulais pouvoir lui expliquer quelques détails.

En Corée effectivement il y a des hôpitaux et des cabinets médicaux comme en France, mais il y a aussi des cabinets de médecine orientale. Lire la suite

8ème édition du festival du film coréen à Paris

Bonne nouvelle pour les fans du film coréen mais aussi pour ceux qui veulent découvrir la culture et l’art de la Corée du sud ! Du 29 octobre au 5 novembre, le festival du film coréen accueille les amateurs du genre à Publicis Cinémas (133 avenue des Champs Élysées 75008).

Les deux célèbres réalisateurs coréens, LEE Joon-Ik et HONG Sang-Soo prennent en charge l’ouverture et la fermeture du festival.

D’abord, « Hope » (basé sur une histoire vraie qui a fait peur à toute la Corée, il a été diffusé le mois dernier en Corée et a connu beaucoup de succès. Le film parle de l’effort d’une famille pour se reconstruire après l’agression de leur petite fille, SoWon, ce qui signifie « voeux ») de LEE Jun-Ik ouvrira la 8ème édition de ce festival.

HONG, Sang Soo, habitué du festival de Cannes présentera son film « Our Sunhi »(lire le résumé) au jour de la clôture de ce festival.

hope

« Hope » de LEE Jun-ik

our sunhi

Our Sunhi par HONG,Sang-soo

Lire la suite